Les Harkis, sujet épineux entre la France et l’Algérie

C’est un sujet douloureux pour tous et notamment pour les deux parties concernées, à savoir, la France et l’Algérie et que l’on ne parvient pas encore à clore définitivement. Qui sont les Harkis et qui sont les vrais responsables de leur situation on ne peut plus ambiguë ?

La colonisation, source de tous les maux

La colonisation est un phénomène contre nature et le désir de retrouver son indépendance est ce qu’il y a de plus légitime. En 1830, lorsque la France avait occupé l’Algérie, elle était persuadée qu’elle n’allait plus en repartir et parlait carrément d’Algérie française, mais les algériens ne voyaient pas les choses avec le même regard.

Entre patriotes et Harkis

Certains Algériens ont cru réellement que la France s’installait définitivement en Algérie. Ceux-là ont alors collaboré avec l’occupant français et sont allés même s’engager dans l’armée française et combattre pour la France, D’un autre côté, il y avait les algériens patriotes qui voyaient les soldats français comme l’ennemi à abattre et qu’il fallait chasser coûte que coûte de leur territoire.

Les Harkis : traîtres aux yeux des algériens

Les Harkis sont perçus en tant que traîtres par les algériens, aussi se sont-ils mis à les identifier un à un et à les éliminer de manière atroce, parfois. Cette haine des Harkis est d’autant plus forcenée, puisque lors des batailles pour la libération de l’Algérie, ces Harkis, en tant que soldats français eux-mêmes, aidaient les colonisateurs à débusquer leurs propres compatriotes.

Statut des Harkis à la libération de l’Algérie

A la déclaration de l’indépendance de l’Algérie, il y a eu une vraie « chasse aux sorcières » des Harkis par les patriotes algériens qui se sont carrément vengés d’eux de la manière la plus atroce. Ceux-ci ont alors tenté de chercher refuge en France afin que celle-ci assure leur protection et les accepte en tant que citoyens français, puisqu’ils ont été combattus sous son drapeau. Mais la France voyait-elle les choses sous cet angle-là ?

Quel avenir pour les Harkis en France?

Les Harkis sont désormais considérés comme de vrais apatrides. Ils sont indésirables dans leur propre pays et ils le sont encore plus en France qui ne sait qu’en faire. Ce pays pour lequel ils ont combattu leur demande carrément d’aller user leurs chaussures de soldats ailleurs que dans les rues de Paris ou toute autre ville de la France.

Où en sont les Harkis actuellement?

Les Harkis du temps de la colonisation de l’Algérie, leurs enfants et leurs petits enfants continuent malheureusement à porter l’étiquette « traître » sur le front pour les Algériens. Pour la France, la possibilité de leur intégration demeure encore relativement floue, malgré les revendications incessantes de ces Harkis. Il y a eu plusieurs accords en leur faveur, mais ces « anciens soldats français » considèrent encore qu’ils n’ont pas été dédommagés de manière honnête.