Débat sur la pénalisation d’injure envers les soldats harkis

Reconnaissance des massacres des harkis par la France

Bonne nouvelle ! le Sénat français a adopté une loi pénalisant les auteurs d’injures envers tout Harki. Cela montre suffisamment que le gouvernement français reconnait les massacres perpétrés sur le sol algérien durant la guerre de l’indépendance. C’est un plus pour la reconnaissance historique des anciens supplétifs de l’armée française ainsi que leurs familles. Les autorités judiciaires prévoient de ce fait des poursuites à l’encontre des personnes coupables d’insultes envers ceux qui sont considérés à tort ou à raison comme des martyrs.

Statut douteux des harkis

De plus, la proposition de loi se situe dans le sillage d’un combat acharné pour une véritable reconnaissance des bienfaits de tous ces supplétifs. On fait inéluctablement allusion à la mémoire historique envers les Harkis. Point n’est besoin de rappeler que la France a longtemps gardé le silence sur l’épineuse question des Harkis et surtout de leur intégration.

Quelle intégration pour les harkis?

Par ailleurs, des voix s’élèvent pour dénoncer cette proposition de loi. Certains estiment que c’est une occasion de peindre le rôle positif de la colonisation en France. Les Algériens ne partagent d’ailleurs pas cette décision. Ils estiment que les hommes politiques français considèrent les Harkis comme des électeurs potentiels.